Posted in Travailler dans le digital

Qu’est-ce qu’une norme ISO?

Qu’est-ce qu’une norme ISO? Posted on mars 4, 2019Leave a comment

Aujourd’hui, il est de pratique courante de récompenser l’excellence. À cet effet, il existe de nombreuses normes qui sont attribuées suivant des critères bien précis. L’une des plus connues est la norme ISO. C’est une norme connue des milieux professionnels et très peu des entrepreneurs qu’elle récompense pourtant. De quoi s’agit-il concrètement ?  Un petit décryptage de la question s’impose donc.

ISO : International Organization for Standardization

La norme ISO doit son nom à l’organisation qui l’a instituée, l’Organisation Internationale de la Normalisation.

Cette norme est en réalité un document officiel qui définit les exigences, les spécifications ou les caractéristiques que doivent remplir un produit, un service ou un matériel afin de satisfaire aux critères d’excellence dans le domaine du Commerce et de l’Industrie. Une définition très précise a été donnée par l’Organisation Internationale de la Normalisation.

Définition

Selon la définition donnée par l’Organisation Internationale de la Normalisation , la norme ISO est « un document établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu, qui fournit pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités et leurs résultats garantissant un niveau d’ordre optimal dans un contexte donné. »

Pour être internationalement reconnue, la norme ISO doit satisfaire à deux exigences. La première consiste à lister les méthodes à reproduire dans le cadre de la standardisation industrielle d’un produit ou d’un service. La seconde veut qu’une norme ISO soit forcément reconnue par les professionnels du secteur en cause. Cela implique donc qu’il existe autant de normes ISO que de secteurs.

Différentes normes ISO

 

À ce jour, environ 19 500 normes actives sont décernées par l’Organisation internationale de la normalisation. La plupart d’entre elles touchent les exigences de logiciel, codage et langue, des exigences de qualité, les exigences de langue, de caractère,  les exigences de code et langage, les exigences de sécurité et de l’information, etc.

 

 

Toutes ces normes sont toutes regroupées en quatre catégories.

  • Les normes fondamentales qui régissent les symboles, les sigles et les terminologies ;
  • Les normes spécifiques qui codifient sur les performances et les caractéristiques d’un service ou d’un produit ;
  • Les normes d’organisation qui définissent le process et le management de la qualité ;
  • Les normes d’analyse et d’essai qui établissent les spécifications des tests à effectuer sur un service ou un produit avant son lancement.

L’institution ISO

Dans la pensée collective, l’ISO est une norme. Avant d’être une norme, c’est avant tout l’acronyme qui sert à désigner l’organisme qui régit les règlements exigences et spécifications de la norme en elle-même.

En effet, l’ISO, en tant qu’institution, fait donc référence au International Organization for Standardisation ou Organisation Internationale de la Normalisation en français. Cette organisation non gouvernementale internationale a été créée le 23 février 1947 et s’appelait à l’époque International Federation of National Standardizing Association.

Organisation

L’ISO se compose d’organisations nationales de normalisation issues des pays membres qui sont à ce jour au nombre de 165. Ils sont répartis en trois catégories distinctes :

  • Le comité membre de l’ISO qui est l’organisme national qui représente la normalisation du pays membre.
  • Un membre issue d’un pays qui ne dispose pas d’un organisme en National de la normalisation.
  • Un membre représentant un pays à faible économie.

Les organisations de normalisation nationales les plus connues

La singularité de l’Organisation internationale de la normalisation est de centraliser en son sein des comités membres qui sont les organisations de normalisation nationales. Les plus connus sont les suivants :

  • Le CEN ou le Comité Européen de la Normalisation  qui représente l’Union européenne.

  • L’AFNOR ou l’Association Française de Normalisation qui représente la France.

  • L’ILNAS ou l’Institut Luxembourgeois de la Normalisation de l’Accréditation de la Sécurité et qualité des produits et services qui représente le Luxembourg.

  • La SNV ou Schweizerische Nirmen-Vereinigung qui représente la Suisse.

 

  • L’IBN ou l’Institut Belge de la Normalisation qui représente la Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *